En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

fermer

Adopter un enfant

Adopter un enfant, ce n’est pas uniquement un projet de vie. C’est également un ensemble d’étapes obligatoires, dont la première est l’obtention d’un agrément délivré par le Président du Conseil départemental.

Adopter, c’est offrir à un enfant le foyer dont il est privé. Que l’on soit marié, célibataire homme ou femme, ou couple vivant maritalement, se porter candidat à l’adoption suppose une réflexion personnelle approfondie, des échanges mais aussi des démarches.

Le préalable à toute adoption en France et à l’étranger est d’obtenir l’agrément en vue d’adopter un enfant qui déterminera également votre projet d’enfant. L’agrément atteste que le couple ou la personne présente toutes les garanties matérielles, sociales, psychologiques pour accueillir un enfant adopté.

Toute adoption passe obligatoirement par un intermédiaire, c’est-à-dire que l’adoption directe auprès de parents biologiques est interdite.

PROCÉDURE D'OBTENTION DE L'AGRÉMENT

La demande d'agrément

Elle se fait par courrier au Président du Conseil départemental du département où résident les candidats à l’adoption.

Pour la Charente :
Monsieur le Président du Conseil départemental
Hôtel du Département
31 boulevard Émile Roux
CS 60000
16917 Angoulême Cedex 9

Obtention ou non de l’agrément :

Suite à la demande d’agrément, les personnes sont invitées à un entretien d’information sur le domaine de l’adoption, notamment sur les enjeux pour l’enfant adopté et les adoptants, les procédures administratives et judiciaires, les contextes et mécanismes d’adoption nationale et internationale.

Les candidats à l’adoption doivent ensuite confirmer cette demande. Le Président du Conseil départemental dispose alors de neuf mois pour délivrer ou refuser l’agrément : ce temps sert à organiser les rencontres entre les assistantes sociales, les psychologues et les candidats, mais aussi à présenter le dossier à la commission d’agrément. Par ces entretiens, les professionnels de l’adoption s’assurent que l’intérêt de l’enfant est au centre du projet. Leurs conclusions (auxquelles ont accès les familles) aident la commission d’agrément à donner son avis en faveur ou non d’une candidature.

C’est ensuite le Président du Conseil départemental qui engage sa responsabilité et délivre, ou non, l’agrément qui sera valable cinq ans. Si l’agrément est refusé, le demandeur est informé des motifs et des voies de recours.

CONTACT

Conseil départemental de la Charente
Direction de la jeunesse et de la protection de l'enfance
Cellule adoption
31 boulevard Émile Roux
CS 60000
16917 Angoulême Cedex 9