En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

fermer

Action culturelle

Attirer de nouveaux publics vers des lieux culturels, encourager la création artistique et sa diffusion sur le département, soutenir les saisons des centres culturels, organiser des actions volontaristes d’éducation artistique auprès des plus jeunes, sont les axes principaux de la politique culturelle développée par le Département.

Outre le soutien aux grands lieux et aux festivals de notoriété, le Département mène une politique active en direction des artistes et des compagnies, toutes disciplines artistiques confondues, sans oublier le secteur des arts plastiques et graphiques, l'idée étant d'encourager l'éclectisme des répertoires proposés par les compagnies, troupes de théâtres, chorales ou plasticiens, de dynamiser la circulation des œuvres, de promouvoir leur travail et de conforter durablement leur présence en Charente. 

Enfin, pour aller à la rencontre de publics éloignés de l’offre culturelle et participer à l’éducation artistique des plus jeunes, le Département propose des actions culturelles en maîtrise d'ouvrage directe sur l'ensemble du territoire, et ce, toute l'année. Des opérations telles que Collège au spectacle, Printemps-Aînés et la Semaine Bleue ou les Cinés de Plein Air sont ainsi mises en place en lien avec les partenaires culturels et les acteurs locaux. 

Le soutien au spectacle vivant

Le soutien aux saisons culturelles

Le Département accompagne les centres culturels, répartis sur le territoire. Il y consacre le crédit le plus important inscrit sur la politique culturelle. Ces lieux de diffusion soutenus par le Département font l’objet d’une convention d’objectifs. Via ces conventions, le Département encourage notamment la mise en place d’une saison culturelle régulière pluridisciplinaire, la professionnalisation de l’équipe et des artistes, et les actions en direction du jeune public.

Grands festivals et manifestations départementales, outils de la notoriété et de l'attractivité du territoire

Les festivals se trouvent au cœur des enjeux culturels, notamment sur les questions des publics, de l’emploi culturel et artistique, des partenariats et de l’animation des territoires.

Le Département leur réserve des crédits et une politique spécifique et adaptée, répartie en trois axes d’intervention :
-les grands festivals parmi lesquels Blues Passions, Festival de folklore de Confolens, Musiques Métisses, Coup de Chauffe… ;
-
les festivals dits « départementaux » tels que L’Imprévu à Montemboeuf, Les Gaminades à Montmoreau, Respire Jazz à Aignes et Puypéroux, Villages Sessions sur le territoire d’Horte et Lavalette, Soyaux fou d’humour à Soyaux… ;
-les reconstitutions historiques et les fêtes médiévales notamment à Dignac et Ligné.

Ainsi, le Département accompagne 7 grands festivals, une vingtaine de manifestations départementales et quelques fêtes médiévales.

L'aide à la création

Une reconnaissance des artistes professionnels et un maintien de la présence d'équipes professionnelles sur le territoire.

Ce dispositif d’aide à la création, à la fois en faveur des compagnies professionnelles et en direction des amateurs, présente différents intérêts, notamment la formation d’amateurs aux pratiques artistiques encadrées par des professionnels et également le soutien aux compagnies professionnelles dans leur démarche de création puis de diffusion.

Compte tenu de l’évolution du secteur professionnel et des problématiques nouvelles rencontrées par les compagnies professionnelles, le Département a mis en place des conventions triennales.

Les compagnies charentaises professionnelles, accompagnées en création, sont ensuite destinataires en priorité de l'appel d'offres lancé par le Département pour animer la Décentralisation culturelle à l'année. Elles bénéficient également d'une aide majorée en matière de soutien à la diffusion.

Le soutien aux spectacles professionnels et à l'animation du territoire

Ce dispositif vise à accompagner les organisateurs de spectacles dans leur(s) projet(s) de programmation ponctuelle de spectacles ou de concerts.
Cette aide rencontre un grand succès puisqu'elle permet d'accompagner, au fil des saisons, environ 150 représentations dont un tiers des représentations est issu de compagnies charentaises.

Cette action participe à l'animation des territoires, au maintien d'une offre de proximité et au soutien de l'économie du spectacle vivant.

Coup de Projecteur : un dispositif favorisant l'émergence de nouvelles manifestations culturelles.
Le programme d'aide aux spectacles vivants, évoqué ci-dessus, est complété par un soutien aux projets culturels nouveaux ou ponctuels (exemple : événementiel, première édition d'un festival, manifestation de professionnalisme des artistes, billetterie et d’intérêt départemental. 

Le soutien aux lieux de « 3e cercle » : un accompagnement des lieux dans leur communication et la promotion de leur programmation.
L’aide aux projets spécifiques permet aussi l’accompagnement dans leurs démarches de communication des compagnies ou des associations, propriétaires de lieux dits de « 3ème cercle ». En effet, des associations proposent une programmation culturelle régulière au sein de leur lieu de création mais dans lequel les compagnies choisies jouent souvent en autoproduction et ne peuvent donc être éligibles au titre du dispositif d'aide au spectacle vivant.

Ces lieux, qui mènent une programmation culturelle régulière, participent à l'animation des territoires et encouragent la diffusion et la professionnalisation des artistes. A ce titre, ces compagnies et ces lieux peuvent être accompagnés sur leurs frais de communication. Cette aide leur permet notamment de créer un petit catalogue de présentation des spectacles accueillis et d'améliorer leur visibilité.

Le soutien aux salons littéraires

Le Département développe une politique destinée à la lecture par un soutien aux salons littéraires. Une dizaine de manifestations consacrées au livre et à la lecture sont ainsi accompagnées chaque année.

Les actions en maîtrise d’ouvrage

La décentralisation culturelle

40 actions annuelles proposées par le service culturel sur le département.
Le Département agit directement sur le territoire charentais et va à la rencontre de publics éloignés de l'offre culturelle en partenariat avec des sites locaux. Il propose ainsi une opération intitulée « Décentralisation culturelle ». En lien avec des opérateurs locaux (collectivités, EHPAD, associations), le service propose des spectacles et des animations lors de dimanches, en soirée l’été ou en établissements d’accueil de personnes âgées afin d’aller à la rencontre de publics éloignés de l’offre culturelle traditionnelle programmée dans des théâtres.
La décentralisation culturelle décline plusieurs actions au fil de l’année :
-
« Printemps-Aînés » : 7 journées d’animation en maisons de retraite
-
« Ciné de Plein Air » : 5 projections de cinéma en plein air
-
« Semaine bleue »
Le Département est aussi fortement impliqué sur la manifestation nationale « Semaine bleue » consacrée aux seniors charentais, notamment par des actions menées en lien avec la Maison des Solidarités. 

Collège au spectacle

Permet à tous les élèves de 6e d’assister à un même spectacle professionnel au cours de leur scolarité, choisi par l'ensemble des partenaires membres du comité de pilotage à savoir les directeurs de lieux culturels (Théâtre d'Angoulême, Avant-Scène Cognac, Le 27 de Rouillac, La Canopée de Ruffec, Les Carmes de La Rochefoucauld, Le Château de Barbezieux) ;

Les élèves assistent au spectacle retenu dans un théâtre équipé le plus proche de leur établissement scolaire;

Les collégiens bénéficient également d'une médiation dans leur classe en amont ou en aval de la représentation afin de leur permettre de mieux appréhender le spectacle et de rencontrer les artistes ;

Budget imparti : 52 000 € + 8 000 €
(représentations + médiations + défraiement/hébergement et déplacement de la compagnie + transport des collégiens)

Pour 2017, le spectacle "Allez, Ollie... A l'eau!" de la Compagnie de Louise, implantée en Charente-Maritime, a été retenu par l'ensemble du comité.
Ce spectacle explore de façon profonde et joyeuse les liens intergénérationnels et l'importance de la transmission.
Cette action est totalement prise en charge par le Département.

Des formations à l’attention des bénévoles

Un appui technique et réglementaire pour les associations
Afin d'accompagner les acteurs du monde associatif dans leurs projets culturels, le Département propose des formations gratuites à l'attention des bénévoles principalement issus du secteur culturel sur les différents thèmes : comptabilité des associations, réglementation du spectacle vivant, communication sur l’association, évaluation de la situation fiscale…

Arts plastiques, graphiques et multimédia

Le soutien aux expositions

Le Département accompagne les expositions et, de façon majorée, les manifestations liées à la photographie. Ce dispositif poursuit l'objectif de mettre en relation des artistes professionnels avec le public. 

Afin de participer à la promotion des artistes professionnels présents sur son territoire, le Département a élaboré un annuaire des plasticiens de Charente.

La politique cinématographique

Pour permettre aux salles de cinéma de maintenir leur activité, le Département a défini une politique cinématographique active, articulée autour de cinq axes complémentaires :

-La convention Ciné-Passion 16 / Département de la Charente : Ciné-Passion 16 regroupe neuf des onze cinémas charentais, dont deux multiplexes et sept classés Art et Essai. Ces salles ont su fidéliser leurs publics grâce à des programmations dynamiques, relayées par des festivals thématiques et des animations ponctuelles. En raison de leur rayonnement – en milieu rural pour huit d’entre elles – ces salles contribuent à étoffer l’offre culturelle et participent à la décentralisation culturelle. Un partenariat a été établi entre l’État, le Département et l’association pour soutenir l’activité cinématographique en Charente. Ce soutien bénéficie à l’exploitation des salles, à l’animation du réseau Art et essai et à la formation du jeune public.

-Cinéma itinérant : Le soutien aux festivals de cinéma et aux actions de diffusion de films visant à permettre l’accès le plus large possible à la diversité de la production et de la création cinématographique contemporaine ;

-L’éducation à l’image du jeune public par le soutien d’actions pédagogiques telles que « Collège au cinéma » sachant que cette action mobilise environ 4 000 collégiens par trimestre  ;

-La préservation de la mémoire cinématographique par la mise à disposition des collections Charles et Goursaud, propriétés du Département ;

-Une démarche de soutien financier, en investissement, pour accompagner les salles dans leurs efforts de modernisation de leurs équipements, d’aménagements et d’équipements des lieux de projection, notamment le passage-clé au numérique.

Le soutien technique et scénique aux porteurs de projets culturels

Le Département mène une politique de soutien aux associations de parcs de matériels, l’idée étant que les manifestations et les associations puissent accueillir, dans les meilleures conditions techniques et scéniques, les spectacles ou projets artistiques, à des tarifs abordables.
Pour ce faire, le Département accompagne en investissement une association labellisée « Parcs de matériels » dans le renouvellement et l’acquisition du matériel de qualité, adapté aux besoins des associations du territoire.

Au fil du conte, un festival du conte contemporain

Leurs voix sont une séduisante invitation à Plonger dans l’imaginaire, adressée aux Charentais de tous âges. Pour la 24e édition du festival Au Fil du Conte (30 septembre-9 octobre), le Service départemental de la lecture (SDL) rassemblera des conteurs et conteuses de grande renommée, diseurs d’histoires mystérieuses, drôles, émouvantes, inspirées du rêve ou de la réalité. 

Treize conteurs et huit compagnies donneront quelque 48 représentations tout public, gratuites, dans une quarantaine de communes. Des spectacles sont aussi programmés dans les écoles maternelles, élémentaires et dans les collèges.

Au Fil du Conte, représentations gratuites dans les bibliothèques ou médiathèques, les salles communales ou intercommunales.

 

La programmation 2016