En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

fermer

Sport

Le Département, échelon de proximité au service de la solidarité territoriale, représente un acteur incontournable du développement de la vie sportive charentaise. Il s’engage ainsi aux côtés des acteurs sportifs charentais vers une politique privilégiant les fonctions sociales, éducatives et solidaires du sport et tout particulièrement en direction de la jeunesse. 

La politique sportive du Département s’attache à réduire les inégalités entre les hommes et les femmes et à garantir aux jeunes sportifs un encadrement de qualité.

Le programme d’interventions favorise l’accès de tous les Charentais à la pratique sportive tout en contribuant à soutenir le sport de haut niveau. La vertu d’une activité régulière n’est plus à démontrer. La Charente compte aujourd’hui près de 80 000 licenciés dont la moitié a moins de 18 ans. A ce chiffre s’ajoutent également les pratiquants inscrits dans des associations dites « de loisirs ».

Cette politique se décline suivant quatre axes :

Pour vos loisirs

... à la découverte des circuits pédestres et les boucles cyclables du Département

Les différents type de randonnées

LA CRÉATION ET LA RÉNOVATION DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS

Fin 2013, le Département a installé la Commission départementale des espaces sites et itinéraires (CDESI), en application de la loi 2000-627 du 6 juillet 2000. Cette instance est l’organe de référence pour la mise en place d’une gestion concertée de l’ensemble des activités de pleine nature, au bénéfice des pratiquants sportifs, des autres usagers, des propriétaires et des maîtres d’ouvrages des territoires.

Elle a donc pour principales missions le développement maîtrisé des sports de nature et d’assurer la pérennité des espaces sites et itinéraires. Elle est composée de trois collèges (élus locaux et représentants de l’état, acteurs du secteur sportif fédéral liés aux sports de nature, et autres usagers et gestionnaires de l’espace naturel). Les enjeux sont à la fois la pérennisation des accès aux sites de pratiques en les inscrivant dans un plan départemental (PDESI), la protection des espaces naturels et la prise en compte de la multiplicité des acteurs. 

La mise en tourisme des sites et itinéraires inscrits au PDESI pourra être envisagée à terme. 

LE SOUTIEN AU MOUVEMENT SPORTIF FÉDÉRAL

Dans son action de proximité, le Département apporte son concours à la politique fédérale menée par les comités sportifs et leurs clubs affiliés. Il favorise et impulse la mise en œuvre des actions de démocratisation du sport, accompagne les structures de formation des filières de haut niveau et intervient auprès des organisateurs de manifestations sportives.

Des concertations sont menées régulièrement avec le mouvement sportif pour établir et faire évoluer les critères, dans le cadre notamment des conventions d’objectifs (12 disciplines : athlétisme, basket-ball, canoë, cyclisme, football, handball, judo, natation, rugby, sport adapté, tennis, tennis de table) et des aides aux comités sportifs départementaux (50 comités). Ces aides départementales, essentielles à la survie des  associations, participent également au maintien de l’emploi dans ce secteur. Elles accompagnent les projets de regroupements et de mutualisation des clubs afin d’optimiser l’efficience des dépenses publiques. 

Par ailleurs, de nombreuses associations sportives bénéficient d’un soutien au titre des actions de formation et de pratique de qualité. Certaines sont reconnues par le ministère des sports avec leur labellisation en tant que centre départemental de détection et de formation (CDDF et CRDF de canoë kayak, CDDF de tennis...), d’autres proposent des actions innovantes assurées par des professionnels diplômés.

LE DÉVÉLOPPEMENT DES SPORTS DE NATURE

Les Départements ont depuis une loi de 1984 modifié par la loi de juin 2000, la compétence obligatoire en matière de développement maîtrisé des sports de nature. Pour répondre à ses engagements en faveur des sports de nature, chaque Département est doté d’une CDESI (Commission Départementale des Espaces Sites et Itinéraires) qui aura pour rôle de mettre en œuvre le PDESI (Plan Départemental des Espaces Sites et Itinéraires).

Le rôle de la CDESI :

  • Rassembler les différents utilisateurs de l’espace naturel pour une gestion durable des sites et itinéraires de sport de nature.
  • Privilégier les sports de nature en améliorant leur accessibilité aux différents publics, en pérennisant (acquisition et conventionnement) et sécurisant leurs lieux de pratiques.
  • Préserver les richesses environnementales et promouvoir l’attractivité des espaces naturels associés aux sports de nature.
  • Compléter les politiques territoriales du Département : le contrat départemental d’animation, les espaces naturels sensibles et le tourisme

Les enjeux du PDESI :

  • Poursuivre la politique du Département en faveur des sports de nature, déjà initiée avec le PDIPR, le plan Charente vélo et les différents espaces VTT.
  • Identifier les lieux de pratiques sportives de nature dont les membres de la CDESI et le Conseil départemental souhaitent garantir l’accès à tous.
  • Inscrire selon un cahier des charges, des espaces, sites et itinéraires au PDESI pour sécuriser, aménager, protéger et / ou mettre en tourisme.

Quelques exemples d’espaces, sites et itinéraires de pratique de sport de nature :

  • Site d’escalade de la font-qui-pisse à Châteauneuf-sur-Charente
  • Itinéraire de randonnée nautique Aunac – Echoisy
  • Espace VTT du Chambon à Eymouthiers

L’ANIMATION DES TERRITOIRES

Le dispositif phare de l’action départementale dans ce domaine est le contrat départemental d’animation. Il favorise le développement des activités éducatives et de loisirs en milieu rural. Il guide les projets d’animation de territoire portés par les communautés de communes et soutient l’action inter associative. 

Il répond aux enjeux définis dans les orientations stratégiques départementales :

  • de développement du sport (sport pour tous avec notamment la mise en place d’écoles multisports, l’organisation de l’été actif…) ;
  • de développement des pratiques culturelles ;
  • de prise en compte des enjeux du développement durable.

Enfin, le Département vient de créer un réseau de Stations Sports Nature labellisées dont la première a été inaugurée le 16 juin 2018 à l’aire de loisirs du Bain des dames à Châteauneuf.

Ces stations permettront d’accroître la pratique des sports de nature dans le respect de la réglementation et de l’environnement.