Journée internationale des droits des femmes - 8 mars 2024

JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES - 8 MARS

 

Cette journée tire ses origines de l’Organisation des Nations Unies en 1977, qui déclare le 8 mars journée internationale des droits des femmes. Si ce combat est quotidien, cette journée permet de mettre en lumière les progrès qui ont été réalisés, et le travail qu’il reste à faire. Le Conseil départemental de la Charente a souhaité, en cette journée, mettre un coup de projecteur sur ses politiques publiques volontaristes autour de trois axes de travail complémentaires : la lutte contre les violences faites aux femmes, l’égalité entre les femmes et les hommes, la mémoire et la transmission.

1. UN OUTIL DE LUTTE CONTRE LES VIOLENCES : LA MAISON DES FEMMES

Les Conseils départementaux sont la collectivité chef de file en matière de solidarités humaines. A travers leurs compétences, ils participent à la protection des personnes et à l’accompagnement des victimes, notamment grâce aux travailleurs sociaux, aux professionnels de santé départementaux, à la protection de l’enfance, au soutien financier des associations entrant dans les dispositifs de lutte contre les violences.

Plus spécifiquement, la lutte contre les violences faites aux femmes est une compétence de l’État. Néanmoins, au regard des besoins en la matière, de plus en plus de collectivités s’impliquent. La Maison des femmes sera un lieu d’accueil, d’information, de prise en charge, d’orientation et de reconstruction, un lieu ressource.

Elle s’adressera à toutes les femmes de la Charente et devra répondre de façon coordonnée et organisée à 

toutes les situations d’extrême urgence où des jeunes filles et des femmes se retrouvent victimes de toute forme de violence.

Cette création répond à un besoin. En 2022, selon l’observatoire des violences sexuelles et sexistes de Nouvelle-Aquitaine, concernant le seul cas des violences conjugales constatées par les forces de sécurité, le nombre de femmes victimes est passé de 723 personnes en 2020 à 1139 personnes en 2022, soit une hausse de 28,3%. Parallèlement, 54% des étudiantes charentaises déclarent connaitre une amie victime de violence et 49% d’entre elles déclarent avoir subi des violences sexuelles hors ménage*.

La Maison des Femmes aura donc la responsabilité d’apporter une réponse à chaque sollicitation et de s'adapter à chaque situation.


2. LA PROMOTION DE L’ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 


Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale

La Charte européenne pour l'égalité des femmes et des hommes dans la vie locale a été élaborée par le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe. Elle a pour objectif de promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes dans toutes les sphères de la vie locale, notamment en matière  d'accès à l'emploi, de participation à la vie politique et de lutte contre les violences faites aux femmes. Le Département de la Charente a été l’un des premiers départements signataires, dès 2007.

Le Conseil de l’Europe a souhaité mettre à jour cette Charte en décembre 2022, en abordant des thématiques qui mettent en lumière les évolutions récentes de notre société :

• le développement durable ;

• la cyber violence ;

• la violence à l’égard des élues et personnel féminin des collectivités territoriales ;

• l’intersectionnalité ;

• la flexibilisation de la vie professionnelle ;

• l’inclusion numérique ;

• les droits en matière de santé sexuelle et reproductive ;

• le changement climatique ;

• la réponse aux situations d’urgence.

Le Département de la Charente a renforcé son engagement à déployer et évaluer des politiques et des actions concrètes pour favoriser l'égalité entre les femmes et les hommes sur son territoire et favoriser l’égalité des chances pour toutes et tous en adoptant cette nouvelle version en juin 2023.

 

Le budget sensible au genre : un outil au service de l’efficience des politiques publiques et de 

son impact positif sur l’égalité femme-homme.

Le budget sensible au genre, bien plus qu’un simple outil comptable, permet d’interroger l’usage et l’impact de la dépense publique autour de trois questionnements :

• Bénéficie-t-elle de manière équitable aux femmes et aux hommes ?

• Agit-elle durablement sur les inégalités de genre ?

• Soutient-elle des politiques pertinentes pour l’égalité en Charente ?

Le département de la Charente fait partie des collectivités précurseur en la matière est le premier Département de France à s’engager dans une telle démarche. Parmi les grandes actions portées dans ce cadre, notre collectivité a notamment modifié l’ensemble de ses règlements d’intervention. La prochaine étape sera de mettre en place des questions égalité femmes-hommes dans le nouveau portail subventions 16.

Modification du règlement intérieur : l’inscription de la parité de l’exécutif

Le Conseil départemental, réunit en assemblée ce 8 mars, a souhaité inscrire dans son règlement intérieur la parité entre les membres du bureau. Ainsi, pour la première fois, l’exécutif du Conseil départemental, comprenant les Vice-présidents et les conseillers délégués, est strictement paritaire 

(7 femmes et 7 hommes). 

La place des femmes dans le sport

L’accueil des Jeux olympiques sur le territoire national en cette année 2024 est l’occasion de s’intéresser à la place des femmes dans le sport. Ainsi, le Conseil départemental, en partenariat avec le CDOS et la Mairie de la Couronne, organise un ciné-débat autour du documentaire « Les incorrectes » sur Alice Milliat. Co-animé par le CDOS et le CIDF, ce débat vise à sensibiliser le public sur la condition des femmes dans le sport. Une exposition sur le sport féminin, réalisée par le CDOS, sera également visible.


 

3. LA MÉMOIRE ET LA TRANSMISSION : UNE HISTOIRE À ÉCRIRE… PARCOURS DE FEMMES EN CHARENTE

Exposition itinérante réalisée par l’association Artnestine avec le concours du Département de la Charente, Un histoire à écrire … Parcours de femmes en Charente permet de mettre en lumière l’héritage laissé sur notre territoire par des femmes autrices, sportives, artistes ou héroïnes, pourtant méconnues. A travers une série de panneaux thématiques, chacun est invité à découvrir les parcours inspirants de celles qui ont contribué à façonner le paysage culturel et social de la Charente. Cette exposition, inscrite dans le cadre des itinéraires éducatifs, sera mise à disposition des collèges charentais au second semestre 2024.

 

 Source : observatoire des violences sexuelles et sexistes de Nouvelle-Aquitaine

 

L’information en +

  • 282 rue de Clérac à Sillac - Angoulême
  • Surface de la Maison des femmes de la Charente : 245 m²


Et aussi...

Etat des routes départementales inondées

Le 02/04/2024 

Après un passage en vigilance orange quant au risque de crues le week-end de...

9 avril 2024 : Café citoyen - La démocratie est-elle dépassée ?

Café citoyen - La démocratie est-elle dépassé ? 

RDV le 9 avril de 18h30 à 21h15, au bar à bière la...

ENT : Suspension temporaire des messageries

Le 29/03/2024

Depuis le 20 mars, des messages menaçants sont véhiculés dans les messageries des ENT...