En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

fermer

Sam'culture, ça m'cultive !

Les rendez-vous Conficulture c’est fini. Mais pas de panique ! On a pris tellement de plaisir ces dernières semaines à vous proposer ces samedis culture que nous avons décidé de ne pas nous arrêter en si bon chemin ! Nous voulons continuer à vous faire découvrir tous ces artistes charentais qui font la richesse et la fierté de notre territoire et que nous avons à cœur d’accompagner tout au long de l’année ! Alors, la conficulture c’est bel et bien fini (et puis en fait tant mieux n’est-ce pas ?) et vive le « Sam’Culture, ça m’cultive ! », notre nouveau rendez-vous culturel en mode déconfiné. Ça se passe tous les samedis, sur notre page facebook, à 9h30, 11h, 14h, 15h30 et 17h ! De la musique, du patrimoine, de la lecture, des expos, des archives bref de la culture 100% Charente, accessible et ludique, rien que pour vous ! On vous espère vous retrouver nombreux demain !


Vidéo N°1 / La pause musicale du jour c’est à Roman Orlov , prof à l’EDM, que nous la devons ! Et il nous embarque dans une belle aventure, aux accents classiques mais pas que ! Comment ? Et bien grâce à la clarinette, son instrument fétiche ! Alors, bien sûr Mozart et Prokofiev sont du voyage ce matin mais la clarinette est un tel instrument caméléon qu’elle nous emmène aussi du côté de Piazzolla et des musiciens de la Nouvelle-Orléans ! Rondeur du timbre, virtuosité aussi bien éclatante que subtile : pour tout découvrir sur cet instrument envoûtant, qui nous émeut aussi bien qu’il nous fait danser.

Vidéo N°2 / Aux côtés de Victor Pinçon, professeur de formation musicale et de contrebasse à l’EDM, partez à la découverte de la reine des instruments graves.Incontournable dans la plupart des genres musicaux, la contrebasse a conquis ses lettres de noblesse dans le classique, le jazz aussi bien que dans le rock, la chanson ou les musiques traditionnelles. Une touche de Beethoven et une réminiscence de Schubert vous préparerons à embarquer avec Victor pour ce « voyage au centre du son » avec l'Otello de Verdi. En bonus un quiz pour petits et grands. 

Vidéo N°3 / Laissez-vous guider au cœur du piano par Estelle Damay, professeure de formation musicale à l’EDM !  Marteaux, cordes, touches, pédales et table d’harmonie n’auront bientôt plus de secret pour vous ! Instrument universel, capable de rivaliser avec tout un orchestre ou de devenir le confident des voix les plus subtiles, le piano est riche d’un répertoire sans limite. Son timbre unique se marie avec toutes les autres couleurs instrumentales, en faisant le partenaire incontournable des créateurs et interprètes de quasiment toutes les esthétiques musicales. Après le charme impressionniste de Debussy, Estelle sera rejointe par l’altiste Eve Moreno pour une plongée dans les clairs-obscurs passionnés de la sonate « Arpeggione » de Schubert. Elégance classique et émotion au rendez-vous !

Vidéo N°4 / Michel Mathé, professeur d’accordéon chromatique à l’EDM, vous embarque pour un voyage inédit dans le temps et l’espace avec son instrument de prédilection. Vous découvrirez quelques pièces uniques de sa collection, à travers un tour du monde qui débutera à Paris, rue de Lappe en 1831. Destination Autriche, Hongrie, Portugal, Hollande, Allemagne, Europe de l’Est, Amérique du Sud, laissez-vous entraîner dans la danse par la grande famille des accordéons à travers deux siècles de musique, des chants de marins à Brahms ! Les rythmes irrésistibles de l’Esperanza aranesa de Marc Perrone viendront conclure en apothéose cette aventure et fermer le bal sur une note pré-estivale

Vidéo N°5/ Quoi de mieux qu’une guitare, sinon deux !». C’est ainsi que Chopin, grand maître du piano, faisait l’éloge la guitare, instrument de toutes les confidences, alliant élégance et passion, panache et nostalgie. Caroline MEURICE, professeure de guitare à l’EDM, vous initie aujourd’hui aux charmes de son instrument de prédilection, et met son talent au service de l’éloquence subtile du chant traditionnel brésilien « A Rosa Vermelha ». Rosace, manche, choeurs de cordes n’auront bientôt plus de secrets pour vous ! Et comme pour réaliser le vœu de Chopin, Caroline se dédouble en un duo virtuel pour donner tout leur relief aux rythmes latins et faire sonner la poésie profonde de cette romance.Une véritable invitation au voyage !

Vidéo N°6/ A la veille de la Fête de la musique, c’est le violoncelle qui sera à l’honneur, sous les doigts inspirés de Benjamin MARIONNEAU, professeur à l’EDM. Laissez-vous emporter par les volutes célestes du prélude de la célèbre Suite en sol majeur de Bach, savourez le swing des pizzicatos et dégustez la vibrante rondeur du jeu de l’archet. Capable de s’approprier toutes les nuances de la voix humaine, le violoncelle a inspiré les plus grands compositeurs. Ainsi, dans son Carnaval des animaux, c’est au chant grave et pur du violoncelle que Saint-Saëns a confié le portrait du cygne nostalgique, fendant le libre espace de l’eau au seuil d’une lune d’argent. Un grand moment de poésie servi par l’archet subtil de Benjamin.

Vidéo N°7/ C’est aujourd’hui Judicaëlle GIRAUDEAU-BUREAU, professeure d’orgue et de clavecin à l’EDM qui vous accompagne dans l’univers singulier des claviers anciens. Liés par un immense répertoire commun, l’orgue et le clavecin plongent leurs racines dans le plus lointain passé historique. Instruments idéaux pour s’approprier le patrimoine musical savant et populaire, ils sont aussi de fabuleux vaisseaux pour voyager dans les répertoires les plus éclectiques et contemporains. Vous pourrez apprécier l’immense palette de timbres des orgues de Mansle, capables de rivaliser en puissance avec un orchestre symphonique, d’adopter le ton des plus subtiles confidences d’une flûte ou d’épouser le groove de l’Organ Blue Bossa de Grimoaldo Macchia. Le clavecin vous emportera dans les volutes envoûtantes des « Barricades » mystérieuses » de Couperin avant de se glisser dans une reprise inattendue de « Gimme !Gimme! Gimme ! » du groupe ABBA. Ambiance fin des seventies assurée !