En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

fermer

Thermes en bd

Pour notre site en BD, cette semaine nous avons choisi de vous faire découvrir les Thermes antiques de Cassinomagus à Chassenon, et plus précisément le caldarium, illustré par l’artiste Emmanuel Cerisier.

Le caldarium (du latin calidus, « chaud ») se trouve dans la partie nord des thermes. Il occupe environ 140 m². Il s’agit d’une pièce chaude, dont l’atmosphère était très humide (à l’inverse de la sudatio voisine qui était à atmosphère sèche). La température pouvait atteindre les 55°C et le taux d’humidité les 80%, cet espace est l’équivalent des hammams actuels.

Le chauffage de la pièce était assuré par un foyer situé dans la cour de chauffe située à l’est. Comme le sol était très chaud, les usagers portaient des socques, des chaussures à semelles en bois. Dans le mur ouest de la salle, un labrum (vasque d’eau fraîche) était disposé dans une alcôve et permettait aux usagers de se rafraîchir. Dans le mur nord, un bassin est aménagé, il assurait l’atmosphère humide de la pièce. Il est accessible par trois marches et profondent d’un mètre. L’eau chaude qu’il contenait était maintenue à température par un foyer situé en extérieur, sur lequel était disposée une chaudière qui assurait également l’alimentation en eau chaude.

Grâce à différents chantiers de fouilles, les scientifiques ont pu reconstituer le décor de cette pièce et ainsi de permettre en 2009 et 2015, à l’illustrateur Emmanuel Cerisier de proposer plusieurs restitutions.
Ainsi, nous avons que le décor était identique à celui des salles publiques de l’étage. Le sol était pavé de dalles en calcaire. La partie basse des murs était recouverte par un placage en dalles calcaires sur un mètre de hauteur. Puis les parties médianes et hautes des parois étaient peintes en blanc. Les angles intérieurs étaient soulignés de filets verts. Les encadrements de portes et de fenêtres étaient, quant à eux, ornés de stucs et de bandes rouges. Entre les différentes ouvertures (portes, fenêtres), des rectangles à bord rouge rythmaient le décor.


Si vous souhaitez en savoir plus sur Emmanuel Cerisier et son travail d’illustrations aux Thermes antiques de Cassinomagus, n’hésitez pas à consulter notre rubrique « Sites du Département – Chassenon – Regard d’illustrateur ».

Grâce au travail des scientifiques et au travail d’illustration, depuis 2019, vous pouvez découvrir dans les thermes, une reconstitution du décor et de l’aménagement intérieur de la salle de soin nord (destrictarium- unctorium). Pour connaître les horaires d'ouvertures et toute l'actualité du Parc archéologique de Cassinomagus, consultez leur site internet. 


Crédits photos : E. Cerisier