En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

fermer

L’ORCHESTRAL’IMOUSINE, UN ENSEMBLE « CAMÉLÉON » !

La saga des orchestres de l’École départementale de musique continue avec la présentation de l’Orchestral’Imousine. Un ensemble qui sait parfaitement surfer sur les innombrables courants musicaux et ainsi, se renouveler sans cesse.

  • Un orchestre qui a le gnac1 !

Cette fois-ci, c’est en compagnie de Guillaume COUSSY, enseignant de flûte traversière que nous vous présentons l’Orchestral’Imousine créé en 2005 grâce à l’enthousiasme de Michel MATHÉ, enseignant accordéoniste à l’EDM et des enseignants de l’Atelier du Musicien. Guillaume est également chef d’orchestre de cet ensemble, il succède à Geoffrey EDWARDS et Laurent JACQUIER. 

Cet orchestre est fier de son origine charentaise, le porte haut et fort dans son appellation puisqu’Orchestral’Imousine2 fait référence à l’implantation géographique de l’orchestre, à savoir le Nord-Est charentais aux portes du Limousin !

Réunissant 32 musiciens pour la plupart en cycles 1 et 2 à l’École départementale de musique, sa force réside dans le fait qu’il a su charmer toutes les générations de musiciens passionnés puisque son plus jeune membre est âgé de 9 ans quand la doyenne arbore les 62 ans ! Les enseignants Philippe BIROT (guitare) Pascal GACHET (trompette), Élisabeth GALÉA (alto), Marie-Claude JÉZOUIN (saxophone), Hiroyo MACHIDA (trombone et tuba), Benjamin MARIONNEAU (violoncelle), Roman ORLOV (clarinette), Michel MATHÉ (accordéon) et Victor PINCON (contrebasse et arrangements) viennent renforcer les rangs.

Là où le rire gagne les pupitres, il s’en dégage une joie singulière et une fougue imparable. Quel est son secret ? « Nous avons un hymne collectif, il s’agit de la musique du film Pirate des Caraïbes d’Hans Zimmer ; son énergie est incroyable et elle vous gagne ! » 

  • Un instrumentarium polymorphique 

L’Orchestral’Iimousine est composé d’instruments de musique issus des quatre familles d’instruments à savoir des bois, des cuivres, des cordes et des percussions.

Famille des bois :
Instrument à anche libre : Accordéon chromatique
Instrument à biseau : flûte traversière
Instrument à anche simple :clarinette, saxophone

Famille des cuivres :
Euphonium, trombone, trompette

Famille des cordes : 
Cordes frottées : alto, violon, violoncelle
Cordes pincées : guitare
Cordes frappées : piano

Famille des percussions et des musiques amplifiées :
traditionnelles et contemporaines batterie, clavier, guitare électrique, basse électrique

Grâce à sa généreuse palette d’instruments de musique, cet orchestre offre au public un répertoire sans cesse renouvelé construit autour des musiques traditionnelles, populaire, classique, moderne sans oublier les incontournables musiques de films et de dessins animés !

  • Des souvenirs plein la tête 

Depuis 15 ans, cet orchestre de l’École départementale de musique a su ravir un public toujours présent, en proposant des projets musicaux d’envergure. Avec une certaine émotion dans la voix et l’œil pétillant, Guillaume nous raconte ses plus beaux souvenirs au sein de l’Orchestral’Imousine.

« Imaginez être dans un stade à la tombée de la nuit. Nos partenaires de spectacle sont de majestueux chevaux menés par un champion du monde d’attelage équestre. Au fur et à mesure que nous jouons, les chevaux se meuvent tandis qu’une danseuse de blanc vêtue, évolue parmi nous dans la grâce et l’allégresse emportant spectateurs et musiciens dans un univers féérique ! » 3

Plus tard, le projet résolument rock « Starmania fait son numéro » a donné lieu à deux concerts qui ont affiché complet, à l’occasion du 40e anniversaire de ce célèbre opéra.4 « Ce beau projet est né avec la complicité des choristes de l’EDM et d’autres chorales présentes sur le territoire. »

Quelle est la clef de la réussite de ces projets ? « Un travail de longue haleine, parfois sur deux ans et des partenaires nombreux et motivés ! »

  • Quels sont les projets à venir ? 

« Nous travaillons actuellement sur le répertoire des Beatles. Cela fait 60 ans environ que le groupe s’est séparé et nous avons eu envie de lui rendre hommage tant il a marqué nos esprits. Nous concoctons un melting-pot de ses plus grands tubes et nous espérons pouvoir retrouver bientôt la scène et le public ! »

En avant-première, nous avons eu vent d’un projet attendu pour 2022 ; Guillaume tu peux nous en dire plus ? « Nous préparons un programme autour de musiques de films dont le répertoire reste pour l’instant secret… Ce que je peux vous dire c’est que nous promettons au public de voyager dans l’univers des héros masqués les plus célèbres ! » 

Fouler à nouveau les planches et faire danser les Charentais rapidement, c’est tout ce que nous leur souhaitons pour cette nouvelle année !

Cet article vous a plu et vous souhaiteriez découvrir d’autres orchestres ? Voici les articles publiés précédemment :

  1. : Clin d’œil à l’origine du nom de l’orchestre. Avoir le gnac signifie être très motivé. Cette expression vient du dialecte limousin (langue d’or) parlé autrefois en Charente occitane, la Charente Limousine actuelle. Aujourd’hui, on écrit « avoir la niaque »
  2. : Le choix du nom de l’orchestre a été décidé par tous les musiciens le constituant.
  3. : Ce concert a eu lieu en juin 2017 au stade Champvallier de Champagne-Mouton avec le centre équestre de Patrice BAGILET et la danseuse Marie SOUPERBAT.
  4. : Ces deux concerts ont été joués en 2019 dans le cadre de la saison musicale de l’EDM