En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

fermer

Mieux accompagner les jeunes majeurs accueillis en protection de l’enfance

Extrait du Charente Mag n°100 – Avril 2020

Dans le cadre de sa mission de protection de l'enfance, le Département assure la prise en charge des enfants confiés au titre de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE)des enfants de 0 à 21 ans en danger ou en risque de danger. Une fois sortis du dispositif de protection de l'enfance et jusqu'à 25 ans, les jeunes peuvent aussi compter sur le soutien de l’Association départementale d’entraide des personnes accueillies en protection de l’enfance (ADEPAPE). Cette association participe à l’effort d’insertion sociale de ces jeunes en les accompagnant sur les questions du logement, de l’emploi, des démarches administratives ; en leur attribuant des prêts, des bourses ; en favorisant le lien social. Le Département a souhaité -au-delà de l’aide financière qu’il attribue déjà à l’ADEPAPE- créer un nouveau partenariat avec cette association afin de travailler de manière conjointe. Au-delà de leurs 21 ans et donc de leur sortie de prise en charge par l’ASE, les jeunes étaient souvent cantonnés dans des projets de vie extrêmement courts pour qu’ils puissent être autonomes rapidement. Désormais, si un jeune adulte souhaite s’inscrire dans des études longues, il peut bénéficier, en plus des aides de droit commun (bourses par exemple), d'un coup de pouce financier complémentaire de l’ADEPAP.

https://fnadepape.org

Consulter le Charente Mag n°100 en ligne

Et aussi...

Inauguration de la reconstruction du pont de Châtenay

Inauguration de la reconstruction du pont de Châtenay, un chantier colossal et impressionnant qui...

09/06/2020 : Remise des clés

Remise des clés des voitures appartenant au Département aux associations proposant un service de...

SAM'CULTURE, ÇA M'CULTIVE ! : 27 JUIN 2020

Vous l’attendiez toute la semaine ? Ca y est, on y est presque ! Samedi, c’est demain et «...