En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

fermer

Valoriser

La parole à Marie Henriette Beaugendre,
Vice-Présidente en charge
de l’environnement
et de la préservation des ressources

Les nombreux enjeux environnementaux confortent le rôle majeur du Département dans la mise en oeuvre d’une action appropriée pour limiter les pollutions, économiser les ressources, préserver notre cadre de vie, réduire le gaspillage et gérer les graves crises… phénomènes qui nous concernent tous.

BUDGET 2018
6,2 M D’€

Nous nous étions engagés à :

  • préserver notre environnement et nos ressources
  • anticiper les problématiques environnementales (gestion qualitative et quantitative de l’eau, crises liées aux aléas climatiques)
  • conforter les compétences et l’expertise du Laboratoire départemental de recherches et d’analyses.

CHIFFRES

  • 365 588 analyses réalisées par le Laboratoire départemental
  • 200 000 kilomètres parcourus chaque année pour réaliser des prélèvements
  • 2 500 visiteurs lors de l’édition 2017 de la Fête de la Nature

Depuis 2015, nous avons...

  • engagé une démarche de rapprochement avec les laboratoires voisins pour renforcer les partenariats interdépartementaux et mutualiser des outils
  • fait l’acquisition d’un nouvel appareil d’analyses pour la recherche de pesticides dans l’eau, permettant au Département de conforter son rôle de sentinelle de la santé des Charentais
  • poursuivi notre soutien à la filière agricole et agro-alimentaire en finançant notamment les bassins de substitution pour les agriculteurs, en luttant contre la tuberculose dans les cheptels et en accompagnant les acteurs de la viti-viniculture lors de graves crises climatiques
  • organisé des actions de sensibilisation pour la protection de la nature et de la biodiversité avec la Fête de la Nature
  • protégé et mis en valeur les espaces naturels sensibles comme le Bois Redon à Saint-Cybardeaux
  • intensifié le développement du tourisme vert avec le développement des itinéraires de promenade et de randonnée et le lancement de la Flow-Vélo, véloroute, longue de 290km reliant l’île d’Aix (Charente-Maritime sur 120km) à Thiviers (Dordogne sur 60km) , en traversant notre Charente sur 110km, d’est en ouest (Angoulême et Cognac notamment).

Dans les mois à venir, nous...

  • aménagerons l’espace naturel sensible de Mas Chaban pour accueillir le grand public 
  • poursuivrons l’accompagnement des collectivités pour la protection et la valorisation de leurs sites naturels et pour le financementde leur réseau d’assainissement
  • mettrons en place des bornes de récupération des eaux usées des bateaux pour une meilleure qualité de l’eau du Fleuve
  • poursuivrons le développement et l’animation du Label « Villes et Villages fleuris ».

À SAVOIR

Baptisé la Flow Vélo, un nom doux et beau qui fait voyager, cet itinéraire cyclable traverse tantôt des sites et villes au riche patrimoine (historique, naturel...), tantôt longe le doux fleuve Charente.

Partant de Thiviers en Dordogne, elle sillonne le département de la Charente sur 110 kms (en passant par Marthon, Mansle, Angoulême, Châteauneuf, Cognac...) et termine son périple sur l'Ile d'Aix, ou inversement.

La Flow Vélo est un projet collectif et fédérateur. Marie Henriette Beaugendre préside le Comité d'Itinéraire et Charentes Tourisme en est la cheville ouvrière.

L'instance est composée de nombreuses collectivités porteuses et très impliquées dans ce projet : les 3 Départements Charente, Charente-Maritime et Dordogne, la Région Nouvelle-Aquitaine, les 4 Communautés d’Agglomération Rochefort Océan, Saintes, Grand Cognac et GrandAngoulême et les 6 Communautés de Communes, Vals de Saintonge, Coeur de Saintonge, Haute-Saintonge, La Rochefoucauld Porte du Périgord, Périgord Vert Nontronnais, Marches du Périg’Or Limousin – Thiviers – Jumilhac.

INFO EN PLUS

Le Département s'est doté d'une nouvelle activité d'analyse pour son laboratoire : la recherche de pesticides dans les échantillons d'eau.

La fiabilité de ces analyses est garantie par l'accréditation COFRAC (Comité Français d'Accréditation), obtenue par le laboratoire en 2017. Outre les pesticides, les équipements utilisés permettront au Département l'analyse des contaminants tels que les perturbateurs endocriniens, les résidus de médicaments. L'amortissement des investissements réalisés sera associé aux recettes obtenues.

Cela confère au Département une expertise scientifique locale.