En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

fermer

Solidarités pour les personnes âgées et les personnes handicapées

La parole à Isabelle Lagarde,
Vice-Présidente en charge
des solidarités pour les personnes agées et les personnes handicapées

La solidarité humaine et principalement des personnes âgées et des personnes handicapées est la compétence première du Département. Aucun Charentais ne doit être laissé sur le bord du chemin quel que soit son choix de vie. Le Département apporte un soutien aux familles et aux personnels qui mettent tout en œuvre pour préserver l’accueil et la qualité de vie des Charentais les plus fragiles.

Budget 2018
117 M d’€

Nous nous étions engagés à :

  • développer prioritairement les solutions de soutien à domicile
  • travailler sur les solutions d’hébergement alternatives, pour sortir de la logique du « tout-établissement »
  • améliorer la qualité de vie en établissement 
  • prévenir et accompagner la dépendance et les aidants
  • coordonner les nombreux acteurs du secteur pour une action plus efficace au service des Charentais les plus vulnérables.

Chiffres

  • 9 000 Charentais bénéficiaires de l’Aide Personnalisée à l’Autonomie
  • 967 personnes bénéficiaires de la Prestation de Compensation du Handicap (chiffre 2017)
  • + de 1 700 bénéficiaires de l'aide sociale à l'hébergement (PAPH)
  • 220 familles d’accueil agréées par le Département
  • Près de 12 000 appels reçus par les secrétariats de la direction de l’Autonomie
  • 1 cellule départementale d’écoute pour la lutte contre les maltraitances des personnes de plus de 60 ans (05 16 09 50 90)

Depuis 2015, nous avons...

  • créé des places d'accueil de jour et des lits d'hébergement pour développer et diversifier les modes de prises en charge alternatifs des personnes âgées et offrir du répit aux proches aidants
  • favorisé l'animation en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) par des activités physiques adaptées par exemple
  • mis en place la réforme de la tarification des 62 EHPAD (revalorisation du point GIR dépendance, financement renforcé des hébergements temporaires et accueil de jour ...)
  • permis l'ouverture d'un foyer occupationnel de 40 places à Soyaux à destination des jeunes handicapés relevant de l'amendement Creton*, afin qu'ils disposent d'une prise en charge adaptée
  • participé au projet d'habitat inclusif d'adultes handicapés travailleurs sur Cognac et Jarnac en leur offrant de nouvelles places d'accompagnement à la vie sociale (SAVS)
  • créé de nouvelles places de services d'accompagnement médico-social pour adultes handicapés psychiques (SAMSAH)
  • développé des petits immeubles collectifs adaptés dédiés aux personnes âgées pour favoriser leur maintien à domicile et pour garantir la vitalité de nos centres villes et centres bourgs
  • participé à la modernisation des hébergements pour personnes âgées et handicapées
  • modernisé et professionnalisé les services d'aides à domicile : formations sur l'adaptation aux logements par exemple, temps d'échanges sur les pratiques professionnelles, coordination de l'aide et du soin...
  • installé le Conseil départemental de la citoyenneté et de l'autonomie, instance d'expression des usagers.

À SAVOIR

Mise en place en Charente dès le 22 septembre 2016, la Conférence des financeurs propose des actions de prévention pour permettre aux personnes âgées de conserver leur autonomie.

En 2017,  67 actions de prévention ont vu le jour, sur tout le territoire charentais : atelier sur l'accès au numérique, organisation d'activités physiques et sportives ou encore actions en faveur de la sécurité au volant et de la valorisation de la mémoire... 2 thématiques ressortent prioritairement : la lutte contre l'isolement avec le déploiement de Mona Lisa et la mobilité.

Dans les mois à venir, nous...

  • co-construirons avec nos partenaires le nouveau schéma de l'autonomie et de la citoyenneté, pour un accompagnement toujours plus efficace des Charentais les plus vulnérables
  • valoriserons les métiers de l'aide à domicile par la formation des bénéficiaires du rSa grâce à un accompagnement individualisé, et plus largement en donnant un véritable statut aux salariés de ce secteur
  • organiserons un travail partenarial avec tous les acteurs du médico-social, du social et du sanitaire pour assurer une meilleure coordination pour la fluidité et la rapidité de la prise en charge de la personne âgée ou handicapée (exemple : assurer le relais lors d'une sortie d'hospitalisation)
  • intensifierons la prévention de la perte d'autonomie dans le cadre de la Conférence des financeurs et des interventions autour des 7 résidences d'autonomie du département
  • concrétiserons le rapprochement domicile-établissement en réorganisant l'offre de services.

Info en plus

Les Charentais font part des longs délais d’attente pour l’entrée dans un EHPAD. Aussi, la Majorité départementale a souhaité s’intéresser à cette problématique et  approfondir l’analyse en menant un travail sur la répartition géographique des places disponibles existantes, pour une meilleure équité territoriale.